Sextoys : leur histoire en 4 dates

Sextoys : leur histoire en 4 dates

Rédigé le 15/07/2022
lesaviezvous.net

Contrairement à ce que certains pourraient penser, les sextoys ne sont pas nés de la dernière pluie. Ils existaient déjà dans l’Antiquité et n’ont cessé de se développer depuis, au point de se banaliser. On vous propose dans cet article un retour sur l’histoire des sextoys, au travers de 4 dates.

40 avant J-C., apparition du vibromasseur

Le vibromasseur aurait fait son apparition en 40 avant J-C., grâce à la reine d’Égypte Cléopâtre. Nos ancêtres n’étaient donc pas plus prudes que nous, loin de là. Si les détails du sextoy utilisé par Cléopâtre se sont perdus au fil du temps, l’idée générale est tout de même restée. En fonction des sources, un papyrus ou une calebasse creusée formait l’accessoire utilisé par la reine. Les historiens confirment, par ailleurs, que des abeilles étaient placées au sein de l’ustensile. De cette manière, il était possible de profiter du bourdonnement pour se faire plaisir. On était donc bien loin des sextoys qu’il est aujourd’hui possible de trouver sur cette page du site lovehoney.fr.

1883, le premier vibromasseur à vapeur

C’est en 1883 qu’est apparu le premier vibromasseur mécanisé à vapeur, suite à un brevet déposé par un médecin anglais répondant au nom de Joseph Mortimer Granville. À l’origine, le marteau de Granville était utilisé pour soigner les femmes atteintes d’hystérie. Une technique mise en place depuis le 17e siècle et permettant de traiter la frustration sexuelle via la masturbation. C’est seulement au début du 20e siècle que l’utilisation des sextoys s’élargit, n’étant plus réservée au secteur médical. Avec l’arrivée de l’électricité au sein des foyers, les vibromasseurs prennent la forme d’objets du quotidien.

2012, une hausse des accidents érotiques aux États-Unis

Entre 2011 et 2012, le nombre de patients pris en charge dans les hôpitaux américains en raison d’accidents érotiques passe de 1 700 à plus de 2 500. Il faut dire que l’utilisation des sextoys se démocratise, leur nombre ayant doublé depuis 2007 selon la Consumer Product Safety Commission. L’argument avancé est la sortie du premier tome de la saga littéraire érotique 50 Nuances de Grey. Autant dire que la lecture du roman de E. L. James a fait grimper la température dans les foyers, qui n’ont pas hésité à innover en matière d’accessoires sexuels.

2017, une démocratisation des sextoys en France

Enfin, 2017 est la date à laquelle une étude de l’Ifop a mis en avant une hausse conséquente de la vente de sextoys depuis une demi-douzaine d’années dans l’Hexagone. Les Français commencent alors à s’affranchir des idées reçues et prouvent que les sextoys peuvent aussi bien être utilisés en solo qu’en couple. Ainsi, 49 % des Français assumaient alors d’avoir eu déjà recours à un accessoire de ce genre au moins une fois dans leur vie. Un chiffre qui a progressé de 40 % en dix ans et qui prouve la banalisation des sextoys. Une tendance qui s’est d’ailleurs confirmée durant la crise sanitaire, les confinements imposant de rester chez soi. La distanciation sociale aura fait sauter le pas à de nombreux célibataires, mais aussi à des couples.

The post Sextoys : leur histoire en 4 dates first appeared on Le Saviez-Vous ?.