Air France remplacera ses Airbus A380 par des A350

Air France remplacera ses Airbus A380 par des A350

Rédigé le 11/12/2019

LA TRIBUNE – Par Fabrice Gliszczynski  | 

Air France-KLM a annoncé la commande de 10 A350-900 supplémentaires pour remplacer la sortie d’ici à fin 2022 de tous les A380 de la flotte. La flotte long-courrier va passer de 107 avions aujourd’hui à 116 en 2023.

La décision est prise. Air France remplacera ses A380 qui doivent tous quitter la flotte d’ici à fin 2022 par des A350-900. Air France-KLM, la maison-mère de la compagnie, l’a officialisé ce mercredi. A l’issue d’un conseil d’administration, le groupe a validé une commande de 10 A35-900 supplémentaires, portant ainsi à 38 le nombre d’appareils A350 commandés par la compagnie française dont trois ont déjà été livrés. Cette commande d’A350 permettra par ailleurs d’accélérer la sortie des Airbus A340 au premier trimestre 2021.

Augmentation du nombre d’avions long-courriers

Quand la décision de sortir tous sept derniers A380 de la flotte (la non-reconduction de trois exemplaires en location avait été annoncée quelques mois avant) a été prise en juillet dernier, la direction étudiait, pour les remplacer, le Boeing 787-9, l’A330 Neo et l’A350-900, jugé un peu cher à l’époque.

Après la sortie réente du premier exemplaire, la compagnie exploite 9 A380 de 514 sièges et les 350-900 disposent de 324 sièges. Selon Air France, le remplacement des trois premiers exemplaires était déjà couvert par des appareils de la première commande d’A350. La nouvelle commande de 10 A350 a donc pour vocation, selon Air France, de remplacer grosso mod les sept autres A380 dont le sort n’a été scellé qu’en juillet dernier (il faut en effet 11 A350 pour avoir la même capacité en sièges que sept A380). Au final, le remplacement de la capacité en sièges de 10 A380 nécessitera 15 A350. Pour autant, la flotte long-courrier d’Air France va augmenter puisqu’elle passera de 107 avions aujourd’hui à 116 en 2023. Un nombre jamais atteint par la compagnie.

Rationalisation

« A travers cette décision, Air France-KLM poursuit sa stratégie de rationalisation et de simplification de la flotte. Ainsi, en 2023, la flotte long-courrier d’Air France sera composée de 116 avions répartis en quatre familles: Airbus A330 et A350, et de Boeing 777 et 787 », précise la compagnie dans un communiqué.

« Ce travail a déjà été en partie effectué chez KLM, qui exploitera à terme une flotte d’appareils long-courriers constituée exclusivement de Boeing 777 et Boeing 787. Les pilotes de la compagnie étant qualifiés pour voler indifféremment sur les deux appareils », ajoute le groupe.